La corticothérapie peut favoriser la survenue de diverses complications infectieuses dues notamment à des bactéries, des levures et des parasites. Les corticoïdes oraux ou injectables peuvent favoriser l'apparition de tendinopathie, voire de rupture tendineuse (exceptionnelle). Demandez à votre pharmacien d’éliminer les médicaments que vous n’utilisez plus. Pas de précautions particulières de conservation. Contactez votre médecin ou votre prestataire de soins de santé immédiatement si l'un de ceux-ci s'appliquent à vous. Ce médicament est utilisé par voie orale. Il est très important de suivre régulièrement le traitement et de ne pas le modifier, ni l’arrêter brutalement sans l’avis de votre médecin. Ils ont besoin de vérifications mai croissance régulière, tandis qu'ils font la Solupred. Si vous n'avez pas eu la varicelle, le zona, la rougeole, éviter tout contact avec quelqu'un qui le fait. L'emploi des corticoïdes nécessite une surveillance particulièrement adaptée, notamment chez les sujets âgés et en cas de colites ulcéreuses (risque de perforation), anastomoses intestinales récentes, insuffisance rénale, insuffisance hépatique, ostéoporose, myasthénie grave.